top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThomas Dupont

Pourquoi et comment éviter le contenu dupliqué en SEO ?

Le duplicate content est l’un des principaux ennemis de votre bonne indexation dans les résultats de Google. Découvrez en quoi cette pratique, qu’elle soit volontaire ou non, peut empêcher un bon référencement de votre site Internet. Je vous présente également quelques techniques qui vous permettront d’éviter le contenu dupliqué en SEO.


rédaction page web

Qu’est-ce qu’un contenu dupliqué en SEO ?


Le contenu dupliqué (ou duplicate content) correspond à des parties de sites web, plus ou moins longues, qui sont identiques ou proches de textes déjà publiés sur Internet. Il peut concerner plusieurs pages d’un même site, ou des pages appartenant à des sites différents.


Le duplicate content peut être volontaire ou involontaire. Dans le premier cas, il s’agit de plagiat, ce qui constitue une infraction.


Le fait de copier-coller des paragraphes entre différentes pages proches de votre site entraîne également un contenu dupliqué en SEO. Prenons l’exemple des pages « établissements » d’une entreprise qui compte plusieurs magasins. Même s’il est tentant de reprendre des textes similaires d’une page à l’autre, vous devez impérativement créer des contenus uniques pour chacune d’elles.


En effet, les algorithmes de Google sanctionnent les duplications, en attribuant une pénalité aux pages concernées. Ces contenus sont alors moins bien indexés, voire totalement exclus des résultats de recherche.


Quels sont les risques du duplicate content ?


Cette pratique peut entraîner des conséquences néfastes sur le référencement naturel des pages de votre site Internet, mais également sur l’expérience vécue par vos visiteurs.


Les risques en matière de référencement


Lorsque vous publiez une nouvelle page sur Internet, elle est analysée par les robots d’indexation des moteurs de recherche, également appelés crawlers. Ils passent au crible chaque contenu de votre site, afin de déterminer sa qualité et son niveau de pertinence. De cette manière, ils procèdent à l’indexation de vos pages sur les requêtes que vous avez ciblées, à un niveau plus ou moins haut.


Pour évaluer votre site Internet, les crawlers utilisent des algorithmes, tels que Google Panda ou Google Penguin. S’ils détectent des contenus en double ou similaires, ces outils vont naturellement pénaliser les pages correspondantes. Elles vont alors se retrouver classées plus loin dans les résultats de recherche.


Attention également à ne pas recopier les balises meta des pages de votre site web, et notamment la meta description. Les algorithmes de Google analysent ces données, et pourraient vous pénaliser en cas de similitudes trop importantes.


Les risques en matière d’expérience utilisateur


La duplication inutile de contenus sur plusieurs pages de votre site peut également conduire à une mauvaise expérience utilisateur. Prenons l’exemple d’un site d’e-commerce qui publie des fiches produits très proches, pour des biens présentant d’importantes similarités. Les acheteurs potentiels auront du mal à différencier et à comparer ces produits. Ils risquent alors de quitter votre site, pour obtenir des informations plus précises sur celui d’un concurrent.


Les risques juridiques pour le propriétaire du site


Le fait de copier les contenus d’un autre média peut constituer une violation des droits d’auteur. Ainsi, le propriétaire du site lésé peut vous poursuivre en justice pour obtenir le retrait du contenu dupliqué. En cas de litige, vous pourriez également perdre en crédibilité auprès de votre cible.


tribunal plagiat

Comment éviter la duplication de contenu ?


La publication de contenu unique est donc primordiale pour éviter les pénalités. Le content spinning vise à écrire différents textes traitant d’un même sujet, pour alimenter plusieurs pages de votre site web, sans que cela soit considéré comme du duplicate content par les robots de crawl de Google. Ainsi, vous pouvez cibler plusieurs mots-clés proches, sans courir de risque quant à votre référencement naturel.


Pour vous assurer de l’authenticité de vos textes, et ainsi éviter les pénalités de Google, vous pouvez utiliser plusieurs outils :

  • Utiliser des logiciels de détection de plagiat pour vérifier vos différentes pages web. Les détecteurs de plagiat les plus connus sont Copyscape et Siteliner. Si ces outils mettent en évidence deux pages de votre site dont les contenus sont proches, vous devrez procéder à la réécriture de l’une d’entre elles. Grâce à ces technologies, vous pouvez également vous rendre compte que vos contenus ont été plagiés par un autre site. Dans ce cas, contactez le directeur éditorial de celui-ci, afin de demander la suppression des pages correspondantes. Si vous n’obtenez pas gain de cause, vous pourrez entamer une procédure judiciaire.

  • Mettre en place des redirections. La redirection 301 permet de détourner les internautes qui essaient d’accéder à l’un de vos contenus dupliqués. En les dirigeant vers la page que vous souhaitez conserver, vous évitez que les robots de crawling ne détectent d’anomalie. Par ailleurs, la création de ces liens de redirection envoie un signal de popularité aux algorithmes de Google. Elle peut donc favoriser un meilleur positionnement de la page de destination.

  • Intégrer des balises « nofollow » sur vos pages web en doublon. Ainsi, vous demandez aux moteurs de recherche de ne pas indexer les URL concernées.

En résumé, vous devez impérativement publier un contenu unique sur votre site. À défaut, vos pages risquent de se retrouver perdues dans les profondeurs des résultats de recherche. Pour vous assurer de partager des textes originaux et impactants, confiez leur écriture à un rédacteur SEO.

Comments


bottom of page