top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThomas Dupont

6 qualités utiles pour devenir freelance et vendre ses services

Dernière mise à jour : 5 nov. 2023

Nous sommes nombreux à nous être demandés, à un moment de notre vie, si nous ne ferions pas bien de créer notre entreprise individuelle et de devenir notre propre patron. Mais, est-ce le bon moment pour franchir le pas ? Disposez-vous des atouts nécessaires pour développer votre propre activité et trouver des clients ? Pour vous aider à répondre à cette question, je vous présente 6 qualités, qui à mon sens, sont très utiles pour quiconque souhaite devenir freelance et vendre ses services.


freelance travail flexible

6 qualités précieuses pour devenir travailleur indépendant


Être auto-entrepreneur demande des aptitudes différentes de celles qui sont exigées par le statut de salarié. En voici 6 qui vous seront précieuses, tout au long de la vie de votre micro-entreprise.


Le sens de l’organisation

Être indépendant implique généralement de travailler sur plusieurs projets, et pour plusieurs clients, en simultané. Et en tant que travailleur freelance, vous n’avez aucun responsable pour vous indiquer sur quel projet vous devez avancer prioritairement.


Vous devrez donc apprendre à hiérarchiser vos priorités, et à travailler de manière autonome, pour que tous vos clients soient satisfaits de vos missions. En plus de cela, vous devrez vous occuper d’autres tâches liées à votre statut d’entrepreneur… Mais je vous en parle plus bas dans cet article !


Un bon sens relationnel


Pour devenir freelance et vendre ses services, il est préférable d’avoir de bonnes aptitudes sociales. En effet, pour trouver des clients, vous devrez généralement les contacter pour leur proposer votre aide. Vous devrez alors avoir suffisamment confiance en votre expertise, et être capable de démontrer à vos clients que vous êtes le prestataire qu’il leur faut.


Un bon sens relationnel peut également se révéler extrêmement précieux pour le développement de votre réseau professionnel, qui est l’un des meilleurs moyens de trouver régulièrement des missions freelance.


freelance et client devant un ordinateur

La patience et la résilience


Trouver des clients n’est pas toujours aisé, notamment lorsque l’on débute, et que l’on peut être frappé par le syndrome de l’imposteur. Vous pourriez ainsi mettre plusieurs mois avant de trouver vos premières missions, et encore plus pour vivre convenablement de votre activité.


Tous les consultants indépendants sont passés par là ! Vous devrez donc rester positif et savoir vous montrer patient… vos efforts finiront probablement par payer ! Devenir freelance et vendre ses services nécessite un travail de longue haleine, mais qui génère une réelle fierté quand vous commencez à en récolter les fruits !


Pour maximiser vos chances de générer vos premiers revenus rapidement, multipliez les canaux d’acquisition ! Vous pouvez par exemple vous inscrire sur une plateforme de freelancing, telle que Malt.


La curiosité


La curiosité est selon moi un atout de taille quand on souhaite devenir indépendant. Elle va vous aider à vous former en permanence, pour que vous puissiez maintenir un niveau de qualité élevé dans votre travail, et ainsi satisfaire vos clients.


Dans la gestion de votre entreprise et de votre activité, la curiosité vous aidera à découvrir de nouveaux process et outils qui vous permettront d’être plus performants, ou de faciliter votre quotidien.


Globalement, pour vous maintenir informé des dernières tendances et des actualités, je vous recommande d’échanger avec d’autres freelances, en travaillant dans des espaces de coworking, par exemple.


La polyvalence


Quel que soit votre secteur d’activité, votre vie de freelance ne se limitera pas à réaliser des prestations de services. Pour commencer, vous devrez mettre en place une méthodologie de prospection pour trouver des missions. En effet, sans clients, vous n’avez pas de revenus en tant que travailleur indépendant !


Par ailleurs, vous devrez vous charger de la facturation, et vous conformer à vos obligations comptables. Enfin, vous n’avez pas intérêt à oublier le paiement de vos cotisations sociales à l’URSSAF, ni celui de vos impôts sur les sociétés. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces sujets, certains logiciels comptables peuvent vous permettre d’automatiser de nombreuses tâches.


Vous l’aurez compris, travailler en freelance demande une grande flexibilité !


indépendant gère sa comptabilité

L’autonomie


Travailler en freelance signifie que personne n’est là pour nous demander de nous concentrer sur notre prospection ou d’avancer dans nos missions. Or, la procrastination est l’un des pires ennemis du travailleur indépendant ! S’il est important de trouver un bon équilibre entre sa vie personnelle et son entreprise, une semaine non travaillée est une semaine non payée !


Vous avez tout intérêt à ne pas prendre de retard dans les tâches que vous avez à réaliser, et même, lorsque c’est possible, à anticiper vos missions à venir !


Que faire si je ne possède pas une de ces qualités ?


Alors, possédez-vous toutes ces qualités précieuses, quand on souhaite devenir freelance et vendre ses services ? Non ? Ce n’est pas grave ! On peut très bien s’en sortir, même si on ne coche a priori pas toutes ces cases. Par exemple, je suis une personne de nature réservée, ce qui ne m’a pas empêché de trouver mes premiers clients, puis de développer mon activité de rédacteur web.


Si j’avais déjà développé mes aptitudes relationnelles durant mes 3 années de salariat, je dirais même que le fait de travailler en freelance m’aide à repousser mes limites, et à m’améliorer chaque jour. En effet, quand on est son propre patron, si on ne réalise pas de prospection, on ne gagne pas de salaire !


Le portage salarial : une alternative au statut de freelance


Vous l’aurez compris, devenir freelance et vendre ses services n’est pas une promenade de santé, même s’il s’agit d’une belle aventure ! En tant qu’entrepreneur, votre situation est également moins stable que si vous étiez protégés par un contrat de travail. En effet, les revenus de votre travail en freelance sont instables, dépendant du volume de missions que vous réussissez à trouver.


Comme nous l’avons vu dans cet article, créer votre entreprise individuelle nécessite certaines aptitudes en gestion administrative et comptable. Si cette facette du statut d’entrepreneur vous fait peur, le portage salarial peut être une solution intéressante pour vous.


Il s’agit d’un statut hybride, entre le salariat et l’entrepreneuriat. Vous devenez en effet salarié d’une société de portage salarial, tout en ayant la responsabilité de trouver vos propres missions. En revanche, la société de portage se charge de facturer vos prestations et de se les faire payer. En sus, vous n’avez pas toutes les obligations administratives propres à la gestion d’une entreprise individuelle.


Vous pouvez ainsi vous consacrer à 100 % au développement de votre activité professionnelle, ce qui est intéressant quand vous débutez cette dernière. Vous bénéficiez également d’une meilleure protection sociale que lorsque vous exercez votre profession en tant qu’indépendant. En contrepartie, la société de portage prélève une commission sur votre chiffre d’affaires.


conclusion d'un contrat avec un entrepreneur

Travailler en tant qu’indépendant présente donc des avantages et des inconvénients, qui seront plus ou moins marqués selon votre personnalité et les soft skills que vous maîtrisez. Et vous, vous sentez vous capable de franchir le pas ? Pour vous faire connaître et trouver de nouvelles missions plus facilement, la création d’un blog peut se révéler être une option très intéressante. Si vous n’avez pas de temps à consacrer à ce projet, n’hésitez pas à confier vos contenus à un rédacteur web !

コメント


bottom of page